13_Conf-de-presse-Justin-Trudeau_16-11-27

 

Il faut crever l’abcès pour traiter le mal à sa racine! Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, milite pour le respect des droits humains  sans tabou.

« Ici, ce sont des conversations qui rendent les gens mal à l’aise, mais tant mieux. Parce que la réalité, c’est qu’entre amis, il faut se dire les vraies choses ici (…) Mais on sait que pour respecter les droits fondamentaux des gens, il faut qu’on en parle », soutient le chef du gouvernement fédéral canadien.

Le Premier ministre canadien n’hésite pas à monter au front et assume le choix de défendre des droits fondamentaux. Il milite pour leur application totale et non sélective.

Justin Trudeau choisit la franchise sur les  questions dites « sensibles » comme  les droits des LGBT [lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels] dans le contexte africain et malgache. Et il affirme avoir eu des retours positifs auprès des Malgaches et des Africains pour cela.

Dans sa posture, la Francophonie mise justement sur les échanges entre les jeunes afin de faire tomber les barrières de l’incompréhension et pour une meilleure compréhension entre eux. Le programme « Libres ensemble », un mouvement des jeunes francophones, est une initiative allant dans ce sens. Ce programme invite la jeunesse à s’exprimer contre le refus du repli sur soi ou encore le rejet de l’autre  par le biais des messages de solidarité, de fraternité.

Le président français François Hollande prône également cette idée de « vivre ensemble ». Un vivre ensemble animé par une « volonté d’ouverture, de développement, de culture, de solidarité».

Date de publication

Google+ Facebook Twitter Pinterest Addthis